Un fait divers triste et émouvant qui ressemble un peu à l'histoire du film "into the wild"...Une fin bien malheureuse pour cette personne qui a choisi cette vie loin du bruit et surtout de la bétise humaine. Je connais bien Penne, Bruniquel...ainsi quelques lieux bien cachés dans la foret et les rochers. Parfois on aurait presque envie de vivre la meme histoire. J'ai donc un profond respect pour cet homme car il aimait la nature, les animaux...Je me demande encore si vivre seul est mieux ou pire que de vivre en communauté voire à deux. Seul on est ni heureux, ni malheureux et avec beaucoup moins de soucis ! Pour vivre heureux, vivons cachés...

  Deux photos (La Depeche) de lui pendant ses heures de gloire et aussi montrant un choix de vie différent, seul...Grandeur et décadence !?

1491924-201401251482-full

1491925-201401251711-full